Le rôle de l’association est de mettre en relation les consommateurs (consom’acteurs) avec des producteurs. Adhérer à une AMAP est un engagement réciproque entre le producteur et les adhérents à l’AMAP. N’hésitez pas à consulter la charte de l’association.

La relation est formalisée par la signature d’un contrat qui défini notamment le prix, les modalités de paiement. Nous vous invitons a consulter le contrat.

a) Engagement des producteurs :

  • Fournir, à chaque adhérent, les produits pour lesquels il a passé un contrat, selon la périodicité
    définie dans ce dernier. Selon les aléas de la production, il est possible que les paniers d’une même
    distribution ne soient pas identiques. Cependant, le producteur s’engage à ce que chaque panier soit
    économiquement équivalent. En fonction des aléas climatiques, il peut aussi compléter par des
    produits de substitution issus de son stock (pommes, noix, compotes, jus de pommes, confitures,
    pickles…).
  • Travailler dans le respect de l’environnement, sans pesticides ni engrais chimiques de synthèse, sur
    une surface cultivée de taille raisonnable ; cultiver des produits de qualité bio, certifiés ou non ;
  • Accueillir les adhérents sur son exploitation et leur présenter ses méthodes de travail ;
  • Le producteur s’engage pour une saison. En cas de circonstances exceptionnelles impliquant un départ en cours de période de distribution, il s’engage à prévenir dès que possible et à rembourser les consommateurs au prorata des semaines non honorées.

Engagement des consommateurs :

  • Adhérer à l’association Les paniers piroulets. Les cotisations perçues sont utilisées pour le bon fonctionnement de l’AMAP ou dans le cadre d’action de soutien ou de mise en place de nouvelles activités. Consulter le bulletin d’adhésion à l’association
  • Contractualiser et prépayer la production à un prix équitable, en s’interdisant l’échange marchand sur les lieux de livraison ;
  • Régler le paiement des échéances prévues.
  • Participer à la vie et aux tâches de l’AMAP. En particulier, une aide à la distribution et surtout une aide aux travaux de culture. Cela se fera en fonction des besoins des producteurs (soit de manière planifiée soit sur sollicitation ponctuelle en fonction des besoins)
  • Venir ou envoyer quelqu’un chercher son panier à chaque distribution, prévenir à l’avance quand ce n’est pas possible ;


La période de culture s’étend de février à décembre.
La période de distribution s’étend sur 30 semaines réparties de mai à décembre. Elle peut être ajustée en fonction des aléas climatiques ou autres.